5 idées reçues sur les cheveux

Si on arrache un cheveu blanc, 2 autres repoussent…

Chaque cheveu pousse dans un bulbe ou se trouvent les mélanocytes, les cellules responsables de la couleur du cheveu, quand leurs activités cessent, le cheveu va pousser blanc. Ce phénomène s’appelle la canitie. Un bulbe ne peut produire qu’un seul cheveu, se l’arracher ne provoquera pas la pousse de plusieurs autres et n’affectera pas la pousse des cheveux voisins.

Le henné (surtout le noir) abîme les cheveux…

Le henné si il est bien choisi est absolument sans danger, au contraire il apporte un certain nombre de bienfaits. Mais alors d’où vient cet avertissement ? Lors de l’été, on voit fleurir sur le bord des plages, des stands proposant des tatouages temporaires au henné. Sur la peau, le henné donne naturellement une couleur orangée à marron, pour obtenir du noir certaines personnes n’hésitent pas à rajouter du PPD, une substance très allergène. Cet additif très bon marché peut provoquer de l’urticaire voir de très graves brûlures. De là l’amalgame a très vite été fait, ce n’est pas le henné qui est dangereux mais bien ce qu’on peut y rajouter.

Faire trop de soins étouffent les cheveux…

Ça se discute. Les cheveux une fois hors du cuir chevelu n’est qu’une matière morte, ils ne peuvent pas respirer et donc étouffer. Cependant il peut apparaitre un phénomène de saturation (surtout si on abuse de soins trop nutritifs), les cheveux graissent rapidement, deviennent ternes voir rêches. Il faut trouver un juste équilibre dans votre routine de soin pour éviter ce phénomène.

Certains types de cheveux ne peuvent pas être longs/arrêtent de pousser…

Si vous avez les cheveux fins ou crépus, il est fort probable que vous ayez déjà entendu cette remarque. Selon l’origine ethnique, les cheveux poussent plus ou moins vite (0,8 cm/mois pour les africains et jusqu’à 1,5 cm pour les asiatiques). Si vos cheveux sont fragiles, ils casseront plus facilement et plus rapidement que leur vitesse de pousse. Les cheveux bouclés/frisés/crépus par leur forme particulière remontent et paraissent plus courts. Ces éléments peuvent donner l’impression que la pousse des cheveux stagne voir s’arrête. Mais c’est faux, les cheveux poussent de manière continuelle selon différents cycles de pousse (anagène, catégène, télogène). Avec de la patience et en entretenant vos cheveux correctement, vous pouvez atteindre une bonne longueur.

On peut réparer les cheveux…

Cette idée est particulièrement tenace. Bien entretenue par les publicitaires qui promettent une réparation des cheveux « jusqu’aux pointes » à l’aide de procédés technologiques brevetés ou d’ ingrédients naturels à la mode. Mais c’est juste du marketing bien rôdé, comme précisé plus haut les cheveux sont biologiquement morts, on ne peut que prévenir leur dégradation en les entretenant régulièrement. Une fois que les cheveux sont abîmés, la seule solution c’est de couper.

Laisser un commentaire