Les expressions autour des cheveux

livre


~ À un cheveu (près)
Sens : A peu de chose (près), presque.

Exemple : « Il s’en est fallu d’un cheveu pour qu’il réussisse ». On peut expliquer cette expression par la finesse du cheveu.

~ Arriver/tomber/venir comme un cheveu dans/sur la soupe
Sens : Arriver de façon incongrue, à un moment inopportun.

Le mot soupe est à prendre ici au sens large de nourriture.

~ Avoir les cheveux en bataille
Sens : en désordre.

A l’origine « en bataille » désignait le fait de porter son chapeau de travers.

~ Avoir les cheveux poivre et sel
Sens : Avoir des cheveux blancs et bruns.

L’analogie est faite entre la couleur blanche du sel et la couleur noire du poivre.

~ Avoir mal aux cheveux
Sens : Avoir mal à la tête (après avoir trop bu).

~ Avoir un cheveu sur la langue
Sens : zozoter.

Le cheveu désigne la gêne dans la bouche quand on parle.

~ Chercher des poux
Sens : chercher des problèmes, importuner, provoquer dans le but de se disputer.

~ Couper les cheveux en quatre
Sens : Détailler à l’excès, être trop tatillon ou méticuleux.

C’est en effet impossible de couper un cheveu en quatre, il faudrait être d’une précision surnaturelle.

~ Être coiffé au poteau
Sens : Être battu de justesse.

L’expression trouve son origine dans les courses hippiques. Le terme « coiffer » désigne « dépasser ». Le poteau marque l’arrivée de la course.

~ Être de mèche
Sens : Être complice avec une personne.

L’expression apparaît à la fin du XVIIIe siècle. « De mèche » signifiait « de moitié », c’est-à-dire partager une même chose avec une autre personne.

~ Faire dresser les cheveux sur la tête
Sens : Faire très peur.

~ Il y a un cheveu
Sens : expression familière signifiant qu’il y a un problème, une difficulté.

~ Ne pas toucher un cheveu de la tête de quelqu’un
Sens : Ne pas causer le moindre souci ou problème à quelqu’un.

~ Passer la main dans les cheveux
Sens : flatter.

Expression similaire : « Passer de la pommade ».

~ Raides comme des baguettes
Sens : avoir les cheveux très lisses.

Les baguettes désignées dans l’expression sont celles du tambour.

~ Respecter les cheveux blancs
Sens : respecter les personnes âgées.

~ S’arracher les cheveux
Sens : être désespéré, furieux.

~ Saisir l’occasion par les cheveux
Sens : profiter de l’occasion dès qu’elle se présente.

Dans la mythologie, l’Occasion était une divinité représenté sous les traits d’une femme chauve sur l’arrière du crâne, aux pieds ailés, tenant un rasoir d’une main et de l’autre un voile tendu au vent. Seule sa tresse sur le devant du crâne permettait de l’attraper.

~ Se crêper le chignon
Sens : se disputer, se battre (pour les femmes en général).

Il s’agit dans cette expression d’une opposition entre le soin des cheveux et les actes violents dont les femmes peuvent être à l’origine lorsqu’elles se battent entre elles.

Expression similaire : « Se prendre les cheveux ».

• Se faire des cheveux blancs
Sens : se faire du souci.

~ Se faire rafraichir les cheveux
Sens : se faire couper les cheveux.

~ Tiré par les cheveux
Sens : compliqué, peu logique, forcé, peu naturel.

~ Trois pelés et un tondu
Sens : qu’il y a peu de monde.

Cette expression serait née au XVIIIe siècle. A l’époque, on disait «trois tondus et un pelé». Le mot «pelé» faisait référence aux personnes atteintes de pelade, une maladie inflammatoire qui provoque la chute des cheveux. Le «tondu» désignait quant à lui, les personnes qui avaient la teigne (une maladie parasitaire) dont on tondait le crâne.
L’expression a été construite en référence à Rabelais qui avait utilisé dans ses écrits, au XVIe siècle, «trois teigneux et un pelé». Les deux termes désignaient les individus peu considérés, les parias.

Sources : L’internaute, Expressio, languefrancaise

Laisser un commentaire