Modes de préparation des plantes

Pour les recettes, les plantes peuvent être préparées de différentes manières.

Les descriptions suivantes sont valables uniquement pour des préparations destinées à une application externe. Faites toujours un test préalable d’allergie sur le poignet ou dans le pli du coude.
Propriétés des plantes

• L’infusion
Pour les feuilles et les fleurs

Dosage : 10 gr de plantes sèches (1 cuillère à soupe) ou 25 gr de plantes fraiches pour 250 ml d’eau (idéalement de l’eau minérale).

Versez l’eau dans une casserole et faites chauffer. Aux premiers frémissements, retirez du feu et versez l’eau sur les plantes. Couvrir et laissez infuser de 15 min à 1 heure. Filtrez.

L’infusion se conserve au maximum 24h au réfrigérateur.

• La décoction

Pour les racines, l’écorce, les tiges et les baies

Dosage : 20 gr (2 cuillères à soupe) de plantes sèches ou 40 gr de plantes fraiches pour 750ml d’eau froide (réduite à 500 ml après ébullition), idéalement de l’eau minérale .

Versez l’eau froide sur les plantes dans une casserole et portez à ébullition. Laissez frémir entre 20 et 30 min. Retirez du feu, couvrez la casserole et laissez infuser pendant 10 min. Filtrez.

La préparation se conserve jusqu’à 48h au réfrigérateur.

agt-critique-mise-a-jour-icone-3672-32
Notez que les tanins contenus dans certaines plantes peuvent colorer vos casseroles métalliques. Utilisez de préférence des casseroles en verre.

CC BY-SA 3.0
Source image : Wikimedia commons, auteur : Angelsharum

• Les macérâts

~ Macérât aqueux

Dosage : 10 gr de plantes (1 cuillère à soupe) pour 90 ml d’eau (minérale).

Dans un bocal ou une bouteille stérilisé, versez l’eau sur les plantes, fermez et secouez fermement. Laissez macérer pendant 24h dans un endroit frais à l’abri de la lumière, agitez de temps en temps. Filtrez.

La préparation se conserve quelques heures au réfrigérateur.

~ Macérât huileux


Dosage : entre 100 et 300 gr de plantes sèches pour 1 litre d’huile.

N’utilisez pas de plantes fraiches car elles contiennent de l’eau qui pourrait faire pourrir la préparation, de plus l’eau n’est pas miscible (ne se mélange pas) avec l’huile.

Prenez une huile de base (huile d’olive, d’amande douce, de sésame, de jojoba, d’abricot ou encore de coco), elle doit être vierge et de première extraction à froid. Dans un bocal stérilisé, tassez les plantes au fond et recouvrez d’huile. Vous pouvez rajouter quelques gouttes de vitamines E pour éviter que l’huile rancisse. Laissez macérer pendant 3 à 6 semaines, en agitant le bocal tous les deux jours, pendant quelques minutes. Filtrez en pressant les plantes avec de la mousseline afin d’extraire tous les actifs. La préparation se conserve (de préférence au frais) pendant 6 mois.

lavender-coconut-oil

~ Macérât alcoolique

Dosage : 100 gr de plantes sèches pour 1 litre d’alcool à 60° ou 250 gr de plante fraiche pour 1 litre d’alcool à 70°. Les plantes doivent être réduites en petits morceaux ou en poudre.

Un macérât alcoolique réalisé avec des plantes sèches est de la teinture alcoolique tandis que le macérât de plantes fraiches est de la teinture-mère.

Dans un bocal, mélangez l’alcool et les plantes et laissez macérer quelques semaines dans un endroit sombre et frais. Agitez de temps en temps. Filtrez et mettez la préparation dans un récipient coloré (pour protéger de la lumière) ou dans un récipient métallique étanche. Ça se conserve pendant 2 ans.

~ Macérât vinaigré


Dosage : 80 gr de plantes sèches ou 250 gr de plantes fraiches pour 1 litre de vinaigre blanc ou de cidre.

Dans un bocal stérilisé, mélangez le vinaigre et les plantes. Laissez macérer entre 3 semaines et 1 mois dans un endroit sombre et frais, agitez de temps en temps. Filtrez, à l’abri de la lumière et fermé hermétiquement le mélange peut se conserver jusqu’à 1 an.

~ Macérât hydroglycériné


La glycérine végétale permet d’améliorer l’extraction des actifs et la conservation du macérât.

Dosage : 50% de glycérine végétale/50% d’eau minérale. 20 gr de plantes sèches pour 100 ml de mélange eau/glycérine.

Les plantes doivent être réduites en petits morceaux ou en poudre.

Du fait de sa haute teneur en glycérine, les macérats hydroglycérinés ne doivent pas être incorporés au delà de 20% dans les recettes, c’est à dire pas plus de 20 ml de macérât pour 100 ml préparation totale. Plus, la glycérine assèche.

Mettez les plantes dans un bocal stérilisé et versez le mélange eau/glycérine. Fermez et agitez, laissez macérer pendant 2 semaines à l’abri de la lumière et la chaleur. Filtrez et mettez le macérât dans un flacon coloré ou ambré. Conservez au réfrigérateur.

Laisser un commentaire