Se démêler les cheveux, le b.a.-ba

Se démêler les cheveux est un acte du quotidien presque banal. C’est pourtant un geste essentiel pour prendre soin de ses cheveux.

Le brossage permet de supprimer les saletés, les poussières, les cheveux morts, de masser et d’oxygéner le cuir chevelu, en améliorant la circulation sanguine. Et aussi d’étaler le sébum (huile sécrétée naturellement par le cuir chevelu, elle protège le cheveu et le rend souple) afin qu’il ne s’accumulent pas sur les racines.

Choisissez les bons outils


Bannissez les brosses et peignes en métal et en plastique (gardez seulement un peigne en plastique pour démêler sous la douche). Ils agressent vos cheveux et les rends électrique.

Il vous faut :

Un peigne en bois ou en corne

La corne étant composé de kératine comme nos cheveux, ça supprime l’électricité statique, lisse les écailles des cheveux et les fait briller. Le peigne en corne permet aussi d’étaler le sébum. Veillez à prendre un peigne lisse et sans accros sur ses dents. Plus vous avez les cheveux bouclés et épais, plus il faudra prendre un peigne à dents larges.

comb-678534_640

Une brosse en bois (avec coussin pneumatique)

Elle démêle et permet de masser le cuir chevelu. Choisissez là sans boules au bout des picots (pour éviter que les cheveux s’accrochent dessus).

Et/ou

Une brosse en poils de sanglier (ou en soie végétale pour les végans)

Elle a plutôt une action de surface, elle ne démêle pas (elle ne pénètre pas la chevelure) mais permet de supprimer les poussières, d’étaler le sébum et de faire briller les cheveux. Ne prenez pas une brosse mixte (nylon et soie animale) mais une brosse 100% poils de sanglier.

Le démêlage

Commencez par démêler vos cheveux avec un peigne à dents large, en démarrant par les pointes puis en remontant au fur et à mesure, en faisant toujours un mouvement de haut en bas (dans le sens des écailles pour ne pas les soulever). Faites-le doucement.
Si vous rencontrez un nœud important, ne forcez pas. Isolez la mèche et commencez par défaire le nœud avec les doigts puis finissez avec votre peigne.

Avec cette méthode (au lieu de commencer directement par les racines), on évite de tirer les cheveux et ainsi de les abîmer et de créer des fourches. Ça permet aussi d’éviter les douleurs car on ne tire plus sur le cuir chevelu.

Ensuite prenez une brosse en bois pour aérer les racines et supprimer les derniers nœuds. Vous pouvez vous coiffer la tête en bas pour donner du volume.

Enfin vous pouvez terminer avec un brossage avec votre brosse en poils de sangliers (ou soie végétale) ou avec un peigne en corne à dents fine pour bien répartir le sérum et lisser le dessus d’une coiffure.

A quelle fréquence se démêler les cheveux ?

2 fois par jour. Le matin pour démêler et mettre en place et le soir, pour enlever les poussières, saletés et la pollution de la journée.

Combien de temps doit durer le brossage ?

Le temps d’enlever tous les nœuds jusqu’à quelques minutes si vous avez les cheveux très secs.

Sur cheveux secs ou mouillés ?

C’est selon votre préférence. Mais redoublez de douceur sur cheveux mouillés car gorgés d’eau, ils sont élastiques et donc plus fragiles.

Quid des cheveux bouclés ?

Brosser les cheveux bouclés, casse la définition des boucles et rends les cheveux mousseux, ils n’ont plus de forme.
Démêlez seulement vos cheveux lorsqu’ils sont mouillés (lors de la pose de l’après-shampoing par exemple) ou avec les doigts quand ils sont secs. Si vous avez des boucles peu marquées ou des ondulations, vous pouvez utiliser un peigne à dents larges ou un peigne afro.
Comme on ne peut pas répartir mécaniquement le sébum avec une brosse, il faudra utiliser des soins sans rinçage pour soigner vos cheveux (un mélange huile végétale/aloe vera par exemple, un spray hydratant, un leave-in…).

Laisser un commentaire