Stimuler la pousse des cheveux

Les cheveux poussent en moyenne d’1 cm par mois, on peut stimuler leur pousse mais rien de miraculeux cependant, vous n’obtiendrez jamais une pousse mensuelle de 5 cm !

Dans le meilleur des cas, vous pourrez augmenter votre pousse de 0,5 cm par mois.

Les soins externes sont à appliquer 2 à 3 fois par semaine pour une cure d’un à trois mois.

Vous pouvez associer plusieurs des méthodes citées dans cet article, par exemple masser son cuir chevelu avec un mélange d’huiles végétales/huiles essentielles réputées pour la pousse.

Mais quelque soit la méthode que vous utiliserez, sachez que la patience sera toujours la meilleure de vos alliées !


1- Misez sur l’alimentation

La première étape à une pousse optimisée, c’est d’agir en interne. Adopter une bonne alimentation est la base de tout.

Privilégiez :

~ L’eau : une bonne hydratation est essentielle, buvez entre 1,5 et 3 litres par jour.

∼ Les fruits et les légumes.

∼ Les aliments riches en vitamines B : les céréales complètes, les légumes secs, le riz sauvage, les abats (foie de veau,…), la levure de bière, le germe de blé, les noix (amandes, noix de cajou, arachides, noisettes,…), graines de tournesol,…

∼ Les aliments riches en protéines et en soufre : crevettes, huitres, poulet, veau, porc, saumon, cabillaud, jaune d’œuf, avoine, noisettes, soja, brocolis,…

∼ Les aliments riches en zinc : huitres, coquillages, jaune d’œuf, lentilles, haricots, pois, pain complet,…

Évitez :

∼ Les graisses saturées : pâtisseries, viennoiseries, charcuteries, viandes grasses, chips et biscuits apéritifs, etc…

Vous pouvez aussi prendre des compléments alimentaires pour les cheveux mais comme leur nom l’indique, ils doivent uniquement être un complément à une alimentation équilibrée et non agir en remplacement. Faites une cure de 1 à 3 mois maximum. N’utilisez pas plusieurs compléments en même temps pour éviter les surdosages et faites une pause d’un mois entre chaque cure.

⇒ Consultez les avis des utilisateurs/trices pour vous aider à faire votre choix.

2- Ayez une bonne hygiène de vie

Le tabac, l’abus d’alcool, le manque de sommeil, le stress jouent sur la santé en général et les cheveux sont le reflet de notre santé. Exemple, on est capable de détecter un empoisonnement aux métaux lourd rien qu’en analysant un cheveu.

Le tabac accélère le vieillissement de la peau et augmente le risque de chute de cheveux.

3- Massages du cuir chevelu

Outre ses effets relaxants, les massages du cuir chevelu permettent d’augmenter l’afflux sanguin et donc l’apport de nutriments et d’oxygène dans les bulbes (ou follicules, c’est là où sont « fabriqués » les cheveux). Écartez vos doigts et appuyez sur le cuir chevelu, faites des mouvements en rotation, c’est la peau qui doit bouger et non les doigts, massez doucement pendant 5 min. Évitez les massages trop fréquents si vous avez les cheveux gras car ça stimule aussi la production de sébum. Donc 2 fois par semaine si vos cheveux sont gras et jusqu’à tous les jours si ils sont secs.

4- Les huiles végétales et les huiles essentielles

Certaines huiles végétales (HV) et essentielles (HE) sont réputées pour la pousse des cheveux.

HV : Avocat, carthame, ricin, sapote.
HE : Bay Saint-Thomas, gingembre, laurier, nard de l’Himalaya, ylang-ylang

info-icone-6095-48
L’huile de ricin est très visqueuse, mélangez là avec une autre huile plus fluide (exemple l’huile d’avocat) pour faciliter son application.

rose-geranium-herbal-oil

Vous pouvez utiliser une ou plusieurs HV avec à un huile essentielle. Diluez l’HE dans l’HV ou le mélange d’HV. Au maximum 15 gouttes d’HE pour 100 ml d’HV (8 gouttes pour 50 ml, 4 pour 25 ml).

Appliquez le mélange sur le cuir chevelu et massez pendant 5 min, laissez poser une heure sous cellophane ou sous un bonnet de bain (la chaleur activera le soin) avant le shampoing. Si vous avez les cheveux secs, profitez en également pour appliquer sur les longueurs.

agt-critique-mise-a-jour-icone-3672-32
Attention aux huiles essentielles, on doit respecter certaines précautions d’usage.

5- Les plantes

Achillée millefeuille, bardane, fenugrec, ortie, prêle, quinquina, romarin, thym

~ On peut les utiliser en infusion/décoction à mélanger dans un masque.

~ En spray à vaporiser au quotidien sur les cheveux. Faites des petites quantités d’infusion car ça se conservera très peu de temps au réfrigérateur, sinon il faudra utiliser un conservateur comme l’extrait de pépins de pamplemousse.

~ En macérat huileux (en mélange dans des masques ou en application avant shampoing).

6- Les plantes indiennes

Amla, brahmi, kachur sughandi, kapoor kachli, maka (bhringaraj)

Les plantes indiennes se trouvent sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau chaude ou des infusions de plantes (prenez des plantes citées dans le paragraphe 5 pour renforcer l’effet). Si vous avez les cheveux secs, vous pouvez mélanger avec du lait végétal. Une fois mélangé, vous obtiendrez une pâte à appliquer sur les cheveux en masque avant shampoing. Laissez poser une heure sous cellophane ou un bonnet de bain.

agt-critique-mise-a-jour-icone-3672-32
~ Si vous avez les cheveux clairs, n’utilisez pas les poudres d’amla, de brahmi et de maka car elles foncent les cheveux.

~ On peut trouver sur le marché des huiles d’amla ou d’autres plantes indiennes mais de mauvaise qualité qui contiennent surtout des huiles minérales ou des silicones. Lisez bien les compositions.

Vous pouvez aussi faire votre propre huile en réalisant un macérat avec les poudres.

7- Les épices : gingembre, ail et oignon

2 méthodes pour utiliser ces épices :

~ Une fois pelés et écrasés, récupérez le jus et appliquez sur votre cuir chevelu en massant.

~ En macérat huileux à appliquer en avant shampoing. Exemple de recette.

8- Le lait de coco

Fabriqué à partir de la pulpe de la noix de coco, le lait de coco est riche en vitamines, magnésium, phosphore, zinc et en acide laurique. Réputé pour la pousse des cheveux, il est aussi très hydratant, c’est un très bon soin pour les cheveux. On l’utilise en masque avant shampoing sous cellophane ou bonnet de bain. Laissez poser 2h voire toute la nuit si vos cheveux sont secs.

agt-critique-mise-a-jour-icone-3672-32
Le lait de coco peut faire dégorger votre coloration donc à éviter si vous voulez préserver votre couleur.

9- Soignez vos cheveux

Si vos cheveux sont abîmés, ils donneront l’impression de ne pas pousser. Même si vos cheveux continuent de pousser, la longueur stagnera à cause de la casse des cheveux, de l’usure des pointes et des fourches qui remontent.

~ Utilisez des shampoings doux adaptés à la nature de vos cheveux et des soins sans silicones et autres produits occlusifs. Évitez les shampoings trop fréquents qui agressent les cheveux et n’utilisez pas une eau trop chaude.

~ Évitez de traumatiser vos cheveux donc exit les appareils chauffants (sèche-cheveux, lisseur,…), les teintures chimiques, permanentes, etc.

~ Protégez vos cheveux en les attachants en coiffure protectrices (chignon, tresse lâche).

~ Coiffez vos cheveux avec douceur.
Se démêler les cheveux, le b.a-ba

10- Coupez

Même chose, si vos cheveux sont abîmés la longueur semblera stagner. Coupez tout ce qui est abîmé, un cheveu étant de la matière morte, il ne se réparera jamais. Il vaut mieux partir sur une bonne base avant d’entamer une cure de soin. Vous pouvez aussi couper vos cheveux aux dates favorables d’un calendrier lunaire pour stimuler la pousse.

Laisser un commentaire